Le mot du Président (12/2017)

Le SLFP-Défense veut parler du contenu au lieu de discuter des effets d’un plan

Fin octobre, les médias ont abondamment fait état de la fermeture de casernes. Selon certains, en Flandre Coxyde, Ypres, Gavere, Ostende, Zutendaal, Tielen et Berlaar figureraient entre autres sur la liste. En Wallonie, il s’agirait entre autres de Glons, Nivelles, Liège, Bastogne et Tournai.
Tout se passe sans aucune forme de concertation, de plan social, de respect à l’égard du personnel. L’inquiétude, la préoccupation et l’incertitude sont vivaces chez les militaires et le personnel civil de la Défense.

Notre site web fait usage de cookies. Ceci nous aide à vous offrir une meilleure expérience dans l’utilisation de notre site web et nous permet de l’optimaliser.  En poursuivant votre navigation, vous acceptez leur utilisation.

Plus d'infoFermer